11 avantages incroyables de la cardamome

Parmi les avantages de la cardamome sur la santé, sont inclus la protection gastro-intestinale, le contrôle du cholestérol, la lutte contre le cancer, l’atténuation des problèmes cardiovasculaires et l’amélioration de la circulation sanguine dans l’organisme. Elle est utile pour guérir les problèmes dentaires ainsi que les infections des voies urinaires telles que la cystite, la néphrite et la gonorrhée. La cardamome possède des propriétés aphrodisiaques et est également utilisée comme remède contre l’impuissance, la dysfonction érectile et l’éjaculation prématurée.

La cardamome est une épice originaire de l’Inde, au Népal et au Bhoutan. Aujourd’hui, Elle est disponible dans la plupart des lieux tropicaux en Asie dont l’Inde, la Chine, le Bhoutan, le Vietnam, la Malaisie, la Corée et le Japon. Elle est considérée comme la Reine des épices et est l’une de celles qui coûtent les plus chères, classée troisième, la première et la deuxième étant respectivement, le safran et la vanille.

Il est supposé que la culture de la cardamome ait débuté dans les Ghats occidentaux, en Inde, sous un climat tropical et humide. En termes botaniques, elle appartient à la famille des Zingibercease dont le nom scientifique est « Elettaria cardamomum ». Il existe deux principaux types ou sous-espèces de cardamome. Leur nom scientifique est » Elettariaé », appelée cardamome verte ou vraie cardamome et Amomum, qui représente la cardamome noire, blanche ou brune.

Le « Spices Board of India » reconnaît trois variétés de cardamome, qui incluent celles provenant de Malabar, de Mysore et de Vazhukka. Il existe une autre variété, nommée Njallani, qui est devenue très célèbre avec les trois variétés normales. Cette dernière a été développée par un petit agriculteur, nommé Sebastian Joseph du district d’Idukki, au Kerala.

On la trouve sous la forme d’une petite gousse avec des graines noires à l’intérieur. Les graines et la gousse offrent un arôme et une saveur agréables. Par conséquent, elles sont utilisées en tant qu’agents aromatisants dans la cuisine indienne. Son utilisation n’est pas uniquement limitée aux plats pimentés et épicés, les graines sont également ajoutées aux desserts ainsi qu’au aux boissons, pour accompagner la saveur sucrée. En Inde, le thé à la cardamome est une boisson très célèbre, ainsi que le thé au gingembre.

cardamome

En Inde, la cardamome était généralement considérée comme une herbe et fût l’un des ingrédients de l’Ayurveda (l’ancienne science indienne de la médecine et du mode de vie) et de la médecine traditionnelle chinoise. On pensait qu’il s’agissait d’un remède aux infections des dents et des gencives, des problèmes de gorge, de la congestion des poumons, de la tuberculose pulmonaire, de l’inflammation des paupières, les troubles gastro-intestinaux, des calculs rénaux et des calculs de la vésicule biliaire. Elle était également employée comme antidote contre les poisons et les venins.

Valeur nutritionnelle de la cardamome

Selon le ministère de l’Agriculture des États-Unis et la Base De Données nationale sur les nutriments pour la référence standard, la cardamome (100 g) contient de l’énergie (300 kcal), des glucides (68 g), des protéines (11 g), des fibres alimentaires (28 g) et pas de cholestérol (0mg).

La cardamome est riche en une variété de vitamines et de micronutriments. Il s’agit notamment de la niacine, de la pyridoxine, de la riboflavine, de la thiamine, de la vitamine A, de la vitamine C, du sodium, du potassium, du calcium, du cuivre, du fer, du manganèse, du magnésium, du phosphore et du zinc.

Avantages de la cardamome sur la santé

La cardamome est une épice parfaite avec de nombreux avantages pour la santé. Les bienfaits pour la santé pour les plus célèbres et bien connus sont cités ci-dessous.

Cancer colorectal : Le cancer, en particulier le cancer colorectal, est l’une des principales causes de décès dans le monde. Le coût en constante augmentation de la thérapie conventionnelle contre le cancer et les effets secondaires ultérieurs, ont incité les chercheurs à trouver des alternatives durables. Des études menées par Sengupta et al. au Chittaranjan National Cancer Institute, à Kolkata, ont montré que la cardamome alimentaire avait un résultat positif pour contrer le cancer colorectal, jusqu’à 48%.

Bon pour la santé cardiovasculaire : Des études de recherche menées au Département de pharmacologie et de produits pharmaceutiques, au Collège de pharmacie de l’Université King Saud, en Arabie saoudite, ont montré que l’administration de cardamome pour les maladies cardiovasculaires, entraînait un rythme cardiaque ralenti ou un rythme maîtrisé, ainsi qu’un contrôle de l’hypertension. Les micronutriments qui y sont trouvés peuvent contrer l’augmentation des lipides dans l’organisme. Dans les expériences menées au épartement de la pharmacologie et de la toxicologie chez Hindustan Antibiotics Limited, à Pune, en Inde par Dhuley, des enzymes antioxydantes hépatiques et cardiaques à partir de cardamome ont été administrées à des souris qui ont reçu une alimntation riche en matières grasses. Les enzymes antioxydantes ont eu une influence sur les niveaux de cholestérol et ont contribué à les contrôler de manière significative.

Antidépresseur : On pense également que la cardamome possède des propriétés antidépresseurs. Son huile essentielle est l’une des principales huiles utilisées en aromathérapie. Elle peut être utilisée non seulement pour la dépression, mais aussi comme un remède contre diverses maladies allant des troubles de l’estomac aux maladies pulmonaires.

Protection contre les maladies gastro-intestinales : La cardamome a été habituellement employée dans l’Ayurveda, la médecine chinoise et le système Unani, comme remède contre les troubles gastro-intestinaux. L’extrait méthanolique de la cardamome est le composant qui contribue à contrôler les troubles gastro-intestinaux tels que l’acidité, les flatulences et les crampes d’estomac. Des études menées par Jamal et al. Au Département de chimie, Jamia Hamdard, à New Delhi, en Inde, ont conclu que les huiles volatiles extraites de la cardamome, ont montré des effets positifs sur les troubles gastro-intestinaux.

Propriétés antimicrobiennes : Durant plusieurs millénaires, il a été pensé que la cardamome possédait des propriétés de lutte contre les infections. Pour la science moderne, cela signifie que la cardamome contient des propriétés antimicrobiennes. Cette théorie a été testée à l’Université Van Yüzüncü Yil par Ağ Aoğlu et al. Des expériences ont été faîtes sur ses extraits volatils. On a observé que les huiles de cardamome pouvaient empêcher la croissance et la propagation de certains des microbes très dangereux, qui causent régulièrement des intoxications alimentaires.

Propriétés anti-spasmodiques et anti-inflammatoires : Selon l’ayurveda, la cardamome est bonne pour les douleurs musculaires et articulaires. Les spasmes musculaires sont souvent déclarés par des personnes âgées. Une contraction soudaine des muscles provoque ces spasmes. Lorsque les muscles se contractent, ils peuvent provoquer une manifestation brusque de la douleur. Les chercheurs Al-Zuhair et al. À l’Université King Saud, en Arabie Saoudite, ont réalisé des recherches sur les animaux et ont conclu que la cardamome peut être utilisée comme mesure de contrôle pour les spasmes musculaires. Des preuves expérimentales récentes supposent que la cardamome possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-cancérogènes.

 Maladies dentaires : La cardamome a été utilisée en Ayurveda ainsi que dans la médecine traditionnelle chinoise pour traiter les problèmes dentaires, durant de nombreux siècles. Après l’invention des antibiotiques, on a constaté que ces derniers ont donné des résultats mitigés, ainsi que des effets secondaires. Certains effets secondaires incluaient l’empêchement de bactéries probiotiques amicales, à devenir prospère, dans les intestins. Cependant, l’utilisation d’épices, d’autre part, est idéale car elles ne bloquent que les microbes infectieux, et non les bactéries probiotiques. Une étude menée par Isao Kubo, Masaki Himejima et Hisae Muroi, au département de l’Entomologie et de la Parasitologie de l’Université de Californie, a permis de vérifier la présence de propriétés antimicrobiennes dans la cardamome.

Propriété anti-asthmatique: la cardamome peut également être utilisée comme remède contre l’asthme et d’autres problèmes respiratoires. Une étude a montré que les extraits bruts de la cardamome étaient suffisamment efficaces pour ouvrir des canalisations de vent rétrécies dans les animaux de laboratoire. Ils ont également été efficaces pour provoquer une relaxation des tissus trachéaux. Cette étude préliminaire a été positive et justifie une enquête plus approfondie.

Détoxification : Les processus métaboliques dans notre corps libèrent des toxines et des radicaux libres, qui doivent être supprimés et évacués, pour rester en bonne santé. Sinon, ces toxines accumulées peuvent causer plusieurs maladies dont le cancer et le vieillissement prématuré. La cardamome est connue pour agir comme agent détoxifiant. Les huiles essentielles et biochimiques présentes dans la cardamome fournissent des effets nettoyants. Une étude menée par Das et al. A montré que la cardamome était efficace contre les cellules cancéreuses.

Circulation du sang améliorée : Dans les thérapies traditionnelles telles que l’aromathérapie, la cardamome a été utilisée pour guérir les symptômes de l’asthme et de la bronchite, en améliorant la circulation sanguine des poumons. L’huile essentielle extraite de la cardamome a été testée auprès de groupes de personnes souffrant de stress et il a été constaté que la cardamome était efficace pour favoriser la circulation sanguine dans l’organisme. La recherche a été réalisée à l’Université de Nitte, à Mangalore, en Inde.

Bonne pour une gorge douloureuse, les nausées et les vomissements : Habituellement, la cardamome a été utilisée comme remède contre la nausée. La cardamome est un tonifiant mais aussi un stimulant efficace, elle est bonne pour apaiser les sensations de nausées et de vomissements. Pour les maux de gorge, la cardamome agit comme un bon remède. La cardamome et la cannelle peuvent à la fois être bouillies dans l’eau et être utilisées pour se gargariser tous les matins, afin de maîtriser les douleurs douloureuses de la gorge.

Autres utilisations et avantages

Propriétés aphrodisiaques : Puisque la cardamome offre une saveur sucrée, traditionnellement, on a pensé qu’elle possédait des propriétés aphrodisiaques. Non seulement la cardamome est considérée comme un aphrodisiaque, mais on croît également qu’elle dispose des remèdes contre l’impuissance et l’éjaculation précoce.

Traitement des troubles urinaires : En Ayurveda, la cardamome fût utilisée en tant que solution contre les maladies des voies urinaires et les infections telles que la cystite, la néphrite et la gonorrhée.

Hoquets : Les hoquets peuvent être très gênants, en particulier pour les enfants. Il existe plusieurs remèdes prescrits dans la médecine folklorique et l’un des plus populaires d’entre eux est de surprendre la personne qui a le hoquet. Cela peut fonctionner la plupart du temps, ou pas. Cependant, la cardamome est un autre remède très efficace. Prenez quelques gousses de cardamome et faites-les bouillir dans de l’eau. En buvant cette dernière, on peut se débarrasser du hoquet.

Purificateur d’haleine : Les gousses et les graines de cardamome peuvent être mâchées en tant que purificateur d’haleine. Les saveurs et l’arôme présents dans celle-ci, sont dus à la présence de l’huile essentielle. Il n’est donc pas étonnant que l’huile essentielle de cardamome soit utilisée comme ingrédient connu du chewing-gum!

Références
  1. http://www.indianspices.com/spice-catalog/cardamom-small-1
  2. http://www.rediff.com/money/2007/may/30farm.htm
  3. https://ndb.nal.usda.gov/ndb/foods/show/225
  4. http://europepmc.org/abstract/MED/10641152
  5. http://books.google.co.in/books?id=nZXMC7-_BpMC
  6. http://dx.doi.org/10.1016/j.jep.2005.07.016
  7. http://vfdergi.yyu.edu.tr/archive/2005/16_2/2005_16_%282%29_99-101.pdf
  8. http://dx.doi.org/10.1006/phrs.1996.0067
  9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3170500/
  10. http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf00011a020
  11. http://www.banglajol.info/index.php/BJP/article/view/8133
  12. https://doi.org/10.1017/S0007114511006283
  13. http://books.google.co.in/books?id=5WY08iuJyawC
  14. http://www.drj.mui.ac.ir/index.php/drj/article/view/973
  15. http://books.google.co.in/books?id=WJP7tgjzE_oC

What do you think?

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Download our App